En juin 2014, la propriétaire d'une maison de Walhain a été alertée d'une fuite d'eau au niveau d'un robinet extérieur, alors qu'elle louait cette habitation. Ne parvenant pas à contacter le locataire, elle est rentrée dans les lieux avec la police et a découvert l'endroit avait été transformé en une plantation de cannabis d'environ 1.000 plants. L'enquête a permis aux policiers de relier cette plantation et ceux qui s'en occupaient à deux autres plantations: une à Charneux (Herve) et une autre dans la région d'Ath. Abdelkader B. et Jamel E. ont prétendu qu'ils se rendaient sur place pour procéder à des travaux de peinture ou pour tondre les pelouses. Le deuxième a déjà été condamné à 18 mois d'emprisonnement pour avoir mis sur pied une telle culture à Furnes. Et les deux prévenus avaient été acquittés ensemble dans un dossier instruit à Courtrai, au cours duquel 40 kilos de cannabis avaient été saisis. Les policiers ont aussi découvert que les prévenus, tout en gérant ces plantations, procédaient également à des recherches sur des sites internet immobiliers pour trouver une nouvelle villa dans les environs de Wavre. (Belga)

En juin 2014, la propriétaire d'une maison de Walhain a été alertée d'une fuite d'eau au niveau d'un robinet extérieur, alors qu'elle louait cette habitation. Ne parvenant pas à contacter le locataire, elle est rentrée dans les lieux avec la police et a découvert l'endroit avait été transformé en une plantation de cannabis d'environ 1.000 plants. L'enquête a permis aux policiers de relier cette plantation et ceux qui s'en occupaient à deux autres plantations: une à Charneux (Herve) et une autre dans la région d'Ath. Abdelkader B. et Jamel E. ont prétendu qu'ils se rendaient sur place pour procéder à des travaux de peinture ou pour tondre les pelouses. Le deuxième a déjà été condamné à 18 mois d'emprisonnement pour avoir mis sur pied une telle culture à Furnes. Et les deux prévenus avaient été acquittés ensemble dans un dossier instruit à Courtrai, au cours duquel 40 kilos de cannabis avaient été saisis. Les policiers ont aussi découvert que les prévenus, tout en gérant ces plantations, procédaient également à des recherches sur des sites internet immobiliers pour trouver une nouvelle villa dans les environs de Wavre. (Belga)