Les faits reprochés en correctionnelle au jeune Tubizien ont été pour la plupart commis en bande. C'est le cas d'un vol de GSM commis dans un bus à Bruxelles en septembre 2014, et celui d'un sac à main le même jour dans un parc. En octobre 2014, c'est une mallette appartenant à un passager d'un wagon de première classe qui a été volée par le prévenu et ses amis, dans un train à l'arrêt en gare de Tubize. La victime, qui avait tenté de résister, avait été rouée de coups. Plusieurs vols avec violence commis sur des jeunes aux abords de gares bruxelloises en 2015 étaient également reprochés au jeune homme, ainsi que le braquage d'un night-shop à Namur le 7 mars 2016. L'ensemble des préventions ont été déclarées établies. Pour fixer la hauteur de la peine, le tribunal a notamment pris en compte le caractère narcissique du prévenu, la violence inadmissible dont il a fait preuve ainsi que les risques de récidive. (Belga)

Les faits reprochés en correctionnelle au jeune Tubizien ont été pour la plupart commis en bande. C'est le cas d'un vol de GSM commis dans un bus à Bruxelles en septembre 2014, et celui d'un sac à main le même jour dans un parc. En octobre 2014, c'est une mallette appartenant à un passager d'un wagon de première classe qui a été volée par le prévenu et ses amis, dans un train à l'arrêt en gare de Tubize. La victime, qui avait tenté de résister, avait été rouée de coups. Plusieurs vols avec violence commis sur des jeunes aux abords de gares bruxelloises en 2015 étaient également reprochés au jeune homme, ainsi que le braquage d'un night-shop à Namur le 7 mars 2016. L'ensemble des préventions ont été déclarées établies. Pour fixer la hauteur de la peine, le tribunal a notamment pris en compte le caractère narcissique du prévenu, la violence inadmissible dont il a fait preuve ainsi que les risques de récidive. (Belga)