En raison de l'insécurité et des nombreuses plaintes de riverains et commerçants, la police de Namur avait décidé de réaliser des observations au square. C'est dans ce contexte que Bari A. a été interpellé le 27 novembre, alors qu'il effectuait une transaction. Un peu plus tard dans la journée, c'est Ibrahim B. qui a été arrêté en possession de 5 pacsons de cocaïne et de 15 grammes de cannabis, avant que Khalid M. ne soit interpellé à son tour avec un pacson d'herbe. Lors de son audition, ce dernier avait aussi expliqué aux enquêteurs qu'il arnaquait régulièrement des clients en leur vendant des feuilles d'arbres, qu'il faisait sécher et hachait pour qu'elles ressemblent à de la marijuana. Dans son réquisitoire, le parquet avait laissé la circonstance d'association entre les trois hommes à l'appréciation du tribunal. Il réclamait ainsi une peine d'un an de prison et 1.000 euros d'amende à l'encontre d'Ibrahim B. et Khalid M., contre 6 mois pour Bari A., déjà condamné à une peine de 2 ans avec sursis récemment. Le juge a finalement tranché en appliquant la même peine aux trois prévenus, à savoir un an d'emprisonnement avec sursis simple et 1.000 euros d'amende chacun. (Belga)