K.D.C. et Frederik Heyvaert s'étaient rendus à Gand le samedi 15 mars dans la soirée et avaient passé la nuit au domicile du suspect à Brussegem (Brabant flamand). Le lendemain, Frederik Heyvaert avait disparu sans laisser de trace. Lors de l'enquête de quartier menée par la police fédérale judiciaire de Asse, K.D.C. avait expliqué aux enquêteurs que le corps de l'homme disparu se trouvait à l'arrière de sa camionnette, stationnée sur une aire de parking à Merchtem. Frederik Heyvaert est décédé d'une balle dans la tête. Le principal suspect parle d'un accident. Il aurait tenté de tenir une arme, qu'il avait achetée peu de temps auparavant, en main pour la montrer à Frederik Heyvaert, sans introduire un chargeur dans l'engin. Il a ensuite poussé sur la gâchette, sans se rendre compte qu'il y avait encore une balle à l'intérieur. Selon la défense, les résultats de l'expertise balistique ainsi que la reconstitution corroborent cette version, ou du moins ne la contredisent pas. (Belga)

K.D.C. et Frederik Heyvaert s'étaient rendus à Gand le samedi 15 mars dans la soirée et avaient passé la nuit au domicile du suspect à Brussegem (Brabant flamand). Le lendemain, Frederik Heyvaert avait disparu sans laisser de trace. Lors de l'enquête de quartier menée par la police fédérale judiciaire de Asse, K.D.C. avait expliqué aux enquêteurs que le corps de l'homme disparu se trouvait à l'arrière de sa camionnette, stationnée sur une aire de parking à Merchtem. Frederik Heyvaert est décédé d'une balle dans la tête. Le principal suspect parle d'un accident. Il aurait tenté de tenir une arme, qu'il avait achetée peu de temps auparavant, en main pour la montrer à Frederik Heyvaert, sans introduire un chargeur dans l'engin. Il a ensuite poussé sur la gâchette, sans se rendre compte qu'il y avait encore une balle à l'intérieur. Selon la défense, les résultats de l'expertise balistique ainsi que la reconstitution corroborent cette version, ou du moins ne la contredisent pas. (Belga)