Selon les chiffres de la police, à 10h00, une soixantaine de personnes s'étaient réunies. Les transporteurs attendent encore des collègues. "Les agriculteurs sont en route", a indiqué l'un d'entre eux. L'ambiance est calme et aucun débordement n'est à indiquer pour le moment. Quelques ralentissements sont observés au rond-point Joséphine-Charlotte à Jambes. Le gouvernement a fait savoir qu'aucune négociation supplémentaire n'était envisageable, les transporteurs doivent désormais s'aligner aux décisions prises. Cependant, soutenus par le syndicat des indépendants (SDI), ils ne comptent pas en rester là. "Ils veulent aller jusqu'au bout, ils veulent durcir les actions", a commenté Jean-François Dondelet, secrétaire politique du SDI. Un mouvement de grande ampleur pourrait s'organiser dimanche en bloquant l'ensemble des frontières belges. Une action confirmée par Jean-François Dondelet qui souligne que les actions menées jusqu'ici "étaient minimes comparées à ce qu'ils sont en capacité de faire". Les gardiens des prisons d'Andenne, Namur et Marche-en-Famenne, en grève depuis une semaine, sont venus soutenir les actions des transporteurs. Le mouvement est prévu jusqu'à 15h00. (Belga)

Selon les chiffres de la police, à 10h00, une soixantaine de personnes s'étaient réunies. Les transporteurs attendent encore des collègues. "Les agriculteurs sont en route", a indiqué l'un d'entre eux. L'ambiance est calme et aucun débordement n'est à indiquer pour le moment. Quelques ralentissements sont observés au rond-point Joséphine-Charlotte à Jambes. Le gouvernement a fait savoir qu'aucune négociation supplémentaire n'était envisageable, les transporteurs doivent désormais s'aligner aux décisions prises. Cependant, soutenus par le syndicat des indépendants (SDI), ils ne comptent pas en rester là. "Ils veulent aller jusqu'au bout, ils veulent durcir les actions", a commenté Jean-François Dondelet, secrétaire politique du SDI. Un mouvement de grande ampleur pourrait s'organiser dimanche en bloquant l'ensemble des frontières belges. Une action confirmée par Jean-François Dondelet qui souligne que les actions menées jusqu'ici "étaient minimes comparées à ce qu'ils sont en capacité de faire". Les gardiens des prisons d'Andenne, Namur et Marche-en-Famenne, en grève depuis une semaine, sont venus soutenir les actions des transporteurs. Le mouvement est prévu jusqu'à 15h00. (Belga)