Un chauffeur de poids lourd français a forcé le barrage filtrant installé sur le rond-point de la N90 à Erquelinnes, mercredi en fin d'après-midi. Selon les manifestants, le camion n'a pas hésité à foncer droit devant lui en mettant en péril l'intégrité physique des piétons. Certains ont dû se jeter sur le côté pour éviter d'être renversés. Bloqué par la file de véhicules, le routier français a finalement été rattrapé quelques centaines de mètres plus loin. Vers 19h00, la police fédérale s'est rendue sur place avec des autopompes et des hommes munis de cagoules pour déloger les camionneurs en colère. Aucun incident n'a été déploré. Le barrage erquelinnois a finalement été levé. (Belga)

Un chauffeur de poids lourd français a forcé le barrage filtrant installé sur le rond-point de la N90 à Erquelinnes, mercredi en fin d'après-midi. Selon les manifestants, le camion n'a pas hésité à foncer droit devant lui en mettant en péril l'intégrité physique des piétons. Certains ont dû se jeter sur le côté pour éviter d'être renversés. Bloqué par la file de véhicules, le routier français a finalement été rattrapé quelques centaines de mètres plus loin. Vers 19h00, la police fédérale s'est rendue sur place avec des autopompes et des hommes munis de cagoules pour déloger les camionneurs en colère. Aucun incident n'a été déploré. Le barrage erquelinnois a finalement été levé. (Belga)