"Il y a une forte possibilité que l'EI tente de mener une attaque à l'aéroport", a déclaré un représentant du ministère américain de la Défense à la chaîne d'information CNN. Selon un diplomate à Kaboul, les États-Unis ont été informés d'une menace crédible mais indirecte de l'EI contre les Américains présents à l'aéroport de la capitale afghane. C'est pourquoi des itinéraires alternatifs sont mis en place afin que les personnes voulant fuir le pays puissent toujours se rendre à l'aéroport. Plus tôt dans la journée, l'ambassade américaine en Afghanistan a lancé un appel à ses citoyens pour qu'ils ne se rendent pas à l'aéroport en raison de problèmes de sécurité potentiels. Les talibans ont pris le pouvoir en Afghanistan il y a près d'une semaine, ce qui a provoqué le rassemblement de milliers de personnes à l'aéroport de Kaboul, qui tentent de fuir le pays. L'armée américaine a évacué environ 3.800 personnes au cours des dernières 24 heures. Depuis le 14 août, il s'agit d'environ 17.000 personnes. (Belga)

"Il y a une forte possibilité que l'EI tente de mener une attaque à l'aéroport", a déclaré un représentant du ministère américain de la Défense à la chaîne d'information CNN. Selon un diplomate à Kaboul, les États-Unis ont été informés d'une menace crédible mais indirecte de l'EI contre les Américains présents à l'aéroport de la capitale afghane. C'est pourquoi des itinéraires alternatifs sont mis en place afin que les personnes voulant fuir le pays puissent toujours se rendre à l'aéroport. Plus tôt dans la journée, l'ambassade américaine en Afghanistan a lancé un appel à ses citoyens pour qu'ils ne se rendent pas à l'aéroport en raison de problèmes de sécurité potentiels. Les talibans ont pris le pouvoir en Afghanistan il y a près d'une semaine, ce qui a provoqué le rassemblement de milliers de personnes à l'aéroport de Kaboul, qui tentent de fuir le pays. L'armée américaine a évacué environ 3.800 personnes au cours des dernières 24 heures. Depuis le 14 août, il s'agit d'environ 17.000 personnes. (Belga)