Hong Kong est secoué depuis plus d'un mois par une gigantesque vague de contestation, partie du rejet d'un projet de loi désormais suspendu visant à autoriser les extraditions vers la Chine. La contestation s'est élargie à des exigences plus vastes concernant la préservation des acquis démocratiques et des libertés dont ce territoire semi-autonomie jouit, théoriquement jusqu'en 2047, aux termes de l'accord de rétrocession. Madame Tsai a exhorté le gouvernement de Hong Kong à répondre aux préoccupations des manifestants. Il y a quelques semaines, elle avait également dénoncé le plan du président chinois Xi Jinping d'appliquer à Taïwan le même principe "Un pays, deux systèmes" que celui prévalant pour Hong Kong, estimant que cela menacerait "le mode de vie libre et démocratique" de l'île autonome. Taïwan possède un gouvernement propre depuis 1949 et la fuite des nationalistes chinois défaits par les communistes. Pékin considère Taïwan comme faisant partie de son territoire. (Belga)

Hong Kong est secoué depuis plus d'un mois par une gigantesque vague de contestation, partie du rejet d'un projet de loi désormais suspendu visant à autoriser les extraditions vers la Chine. La contestation s'est élargie à des exigences plus vastes concernant la préservation des acquis démocratiques et des libertés dont ce territoire semi-autonomie jouit, théoriquement jusqu'en 2047, aux termes de l'accord de rétrocession. Madame Tsai a exhorté le gouvernement de Hong Kong à répondre aux préoccupations des manifestants. Il y a quelques semaines, elle avait également dénoncé le plan du président chinois Xi Jinping d'appliquer à Taïwan le même principe "Un pays, deux systèmes" que celui prévalant pour Hong Kong, estimant que cela menacerait "le mode de vie libre et démocratique" de l'île autonome. Taïwan possède un gouvernement propre depuis 1949 et la fuite des nationalistes chinois défaits par les communistes. Pékin considère Taïwan comme faisant partie de son territoire. (Belga)