"L'EI a attaqué l'hôpital al-Assad, situé à l'entrée ouest de la ville, tuant au moins 20 soldats et miliciens", a indiqué à l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH, précisant que six djihadistes avaient été tués dans les combats qui ont suivi. "Le groupe s'est emparé de l'hôpital et a pris en otage l'équipe médicale", a indiqué l'Observatoire, précisant que les combats se poursuivaient aux abords de l'établissement entre les deux bords. Les soldats et miliciens assuraient la sécurité de l'hôpital au moment de l'attaque, précise M. Abdel Rahmane. L'EI contrôle plus de 60% de Deir Ezzor, chef-lieu de la province pétrolière en majorité aux mains du groupe ultra-radical. (Belga)

"L'EI a attaqué l'hôpital al-Assad, situé à l'entrée ouest de la ville, tuant au moins 20 soldats et miliciens", a indiqué à l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH, précisant que six djihadistes avaient été tués dans les combats qui ont suivi. "Le groupe s'est emparé de l'hôpital et a pris en otage l'équipe médicale", a indiqué l'Observatoire, précisant que les combats se poursuivaient aux abords de l'établissement entre les deux bords. Les soldats et miliciens assuraient la sécurité de l'hôpital au moment de l'attaque, précise M. Abdel Rahmane. L'EI contrôle plus de 60% de Deir Ezzor, chef-lieu de la province pétrolière en majorité aux mains du groupe ultra-radical. (Belga)