Dans un rapport intitulé "Toutes les précautions possibles? Les frappes aériennes de la coalition contre l'EI en Syrie font des victimes parmi les civils", l'ONG indique que les deux attaques avaient visé une école abritant des familles déplacées à Mansourah ainsi qu'un marché et une boulangerie à Tabqa, deux bourgades situées à l'ouest de Raqa. Selon HRW, citant des témoins, des combattants du groupe djihadiste Etat islamique (EI) étaient effectivement présents mais des dizaines, peut-être même des centaines, de civils s'y trouvaient également. "Ces attaques ont causé la mort de dizaines de civils, dont des enfants, qui avaient trouvé refuge dans une école ou qui faisaient la queue pour acheter du pain", a déclaré Ole Solvang, un responsable de HRW. "Si les forces de la coalition ne savaient pas que des civils se trouvaient sur ces sites, elles devraient réexaminer très soigneusement les renseignements qu'elles utilisent pour identifier leurs cibles car il est clair qu'en l'occurrence ils étaient défectueux", a ajouté le rapport. (Belga)

Dans un rapport intitulé "Toutes les précautions possibles? Les frappes aériennes de la coalition contre l'EI en Syrie font des victimes parmi les civils", l'ONG indique que les deux attaques avaient visé une école abritant des familles déplacées à Mansourah ainsi qu'un marché et une boulangerie à Tabqa, deux bourgades situées à l'ouest de Raqa. Selon HRW, citant des témoins, des combattants du groupe djihadiste Etat islamique (EI) étaient effectivement présents mais des dizaines, peut-être même des centaines, de civils s'y trouvaient également. "Ces attaques ont causé la mort de dizaines de civils, dont des enfants, qui avaient trouvé refuge dans une école ou qui faisaient la queue pour acheter du pain", a déclaré Ole Solvang, un responsable de HRW. "Si les forces de la coalition ne savaient pas que des civils se trouvaient sur ces sites, elles devraient réexaminer très soigneusement les renseignements qu'elles utilisent pour identifier leurs cibles car il est clair qu'en l'occurrence ils étaient défectueux", a ajouté le rapport. (Belga)