Les membres du personnel d'Oleon ont été mis au courant dans la nuit de mercredi à jeudi des nouvelles pistes, mais le travail n'a pas encore repris. En cours de journée jeudi, des clarifications devront encore être apportées. Depuis lundi matin, l'entreprise est à l'arrêt, 300 salariés ayant entamés une grève. Le personnel réclame que son temps de travail soit réduit d'une heure par semaine ainsi qu'une revalorisation salariale de quelques dizaines d'euros, principalement pour les plus bas salaires. (Belga)

Les membres du personnel d'Oleon ont été mis au courant dans la nuit de mercredi à jeudi des nouvelles pistes, mais le travail n'a pas encore repris. En cours de journée jeudi, des clarifications devront encore être apportées. Depuis lundi matin, l'entreprise est à l'arrêt, 300 salariés ayant entamés une grève. Le personnel réclame que son temps de travail soit réduit d'une heure par semaine ainsi qu'une revalorisation salariale de quelques dizaines d'euros, principalement pour les plus bas salaires. (Belga)