Faux en écritures et usage de faux, abus de confiance et de faiblesse, participation à une association de malfaiteurs... Tels sont les chefs d'inculpation retenus par le juge Langlois à l'encontre de 21 personnes soupçonnées d'avoir contribué à falsifier le résultat des élections communales de Neufchâteau, en octobre dernier. Parmi elles, 17 mandataires de procurations litigieuses et trois membres de la liste "Agir Ensemble", emmenée par le député-bourgmestre sortant Dimitri Fourny, par ailleurs chef de groupe CDH au Parlement de Wallonie. Ce dernier figure parmi les personnes inculpées, comme il l'a lui...