Conséquence d'un revirement la semaine dernière du parti de Gauche, jusque là appui ponctuel de l'exécutif, la censure du chef de gouvernement, au pouvoir depuis 2014, a été soutenue par une majorité absolue de 181 députés, selon le résultat du vote. (Belga)

Conséquence d'un revirement la semaine dernière du parti de Gauche, jusque là appui ponctuel de l'exécutif, la censure du chef de gouvernement, au pouvoir depuis 2014, a été soutenue par une majorité absolue de 181 députés, selon le résultat du vote. (Belga)