Le cortège était divisé en trois parties: historique, folklorique et religieuse. Il s'étendait sur plus d'un kilomètre et 700 participants, dont 500 figurants, ont traversé Huy. Démarré à 15h00 à l'école communale d'Outre-Meuse, le cortège s'est ouvert sur la partie historique en proposant de revivre à l'aide de bâches l'histoire de la cité mosane. La seconde partie a rendu hommage au folklore de la ville et ce qui en faisait sa réputation: le Mur de Huy, la Collégiale, la Saint-Nicolas des étudiants, etc. Des géants étaient également arborés. Enfin, le cortège des Septennales s'est conclu sur un moment solennel en exposant Notre-Dame de la Sarte. Le défilé s'est terminé à l'école communale de Huy-Sud peu avant 18h. Malgré la météo capricieuse, les curieux étaient venus en nombre pour assister à ce spectacle grandiose. Ils étaient plusieurs dizaines de milliers, selon la police. De quoi satisfaire le bourgmestre de Huy, Christophe Collignon: "Pouvoir organiser un tel événement demande beaucoup de travail et constater que les citoyens étaient présents malgré la pluie, c'est formidable. De plus, nous voyons tout le monde profiter dans un esprit bon enfant et familial". Au niveau de la sécurité, pas de couac à relever, comme le précise le commissaire Jaumotte de la police de Huy: "Tout s'est bien déroulé. Du début à la fin du cortège, nous avons pu observer que les gens étaient respectueux des consignes". Une centaine de policiers étaient mobilisés pour l'occasion. Les festivités du 15 août ne sont pas terminées. Deux animations majeures seront proposées à partir de 22h30, parmi lesquelles un spectacle de féerie lumineuse en huit tableaux artistiques. Suivra le traditionnel feu d'artifice, qui devrait être tiré du fort de Huy. (Belga)