Besix, propriétaire des lieux, ne souhaite pas prolonger le bail d'occupation précaire de l'asbl fondée en 2016 par Alexandra Lambert (patronne du MAD, à Bruxelles) et son partenaire, Fred Atax. Le duo avait inauguré en septembre dernier ce temple des arts de la rue (5 000 mètres carrés, dans le bâtiment de l'ancien Delhaize de la chaussée de Waterloo). Objectif : y promouvoir et célébrer le street-art, à travers des expositions, des festivals, des performances, des animations, des vidéos... Une soixantaine de logements devraient être aménagés dans le bâtiment qui, au début du XXe siècle, avait été la première patinoire bruxelloise. Jusqu'ici, deux demandes de permis de bâtir ont pourtant été refusées.

D'ici là, et dès la semaine prochaine, la galerie d'art urbain expose une soixantaine d'oeuvres de Banksy, géant de la discipline. L'expo a pour curateur Steven Lazaridès, l'ancien agent de la star du graph. Une preuve supplémentaire de la qualité et de l'envergure du travail de Strokar Inside. Une raison de plus pour les afficionados du genre de regretter sa fermeture pas même quatre mois après son ouverture. Dernière chance laissée par Besix au projet : l'intervention miraculeuse d'une acheteur. Si vous avez envie d'investir...

Besix, propriétaire des lieux, ne souhaite pas prolonger le bail d'occupation précaire de l'asbl fondée en 2016 par Alexandra Lambert (patronne du MAD, à Bruxelles) et son partenaire, Fred Atax. Le duo avait inauguré en septembre dernier ce temple des arts de la rue (5 000 mètres carrés, dans le bâtiment de l'ancien Delhaize de la chaussée de Waterloo). Objectif : y promouvoir et célébrer le street-art, à travers des expositions, des festivals, des performances, des animations, des vidéos... Une soixantaine de logements devraient être aménagés dans le bâtiment qui, au début du XXe siècle, avait été la première patinoire bruxelloise. Jusqu'ici, deux demandes de permis de bâtir ont pourtant été refusées.D'ici là, et dès la semaine prochaine, la galerie d'art urbain expose une soixantaine d'oeuvres de Banksy, géant de la discipline. L'expo a pour curateur Steven Lazaridès, l'ancien agent de la star du graph. Une preuve supplémentaire de la qualité et de l'envergure du travail de Strokar Inside. Une raison de plus pour les afficionados du genre de regretter sa fermeture pas même quatre mois après son ouverture. Dernière chance laissée par Besix au projet : l'intervention miraculeuse d'une acheteur. Si vous avez envie d'investir...