LeVif/L'Express: Vous restez l'une des personnalités influentes du SP.A, que vous avez présidé de 2003 à 2005. Pensez-vous qu'Elio Di Rupo peut devenir Premier ministre?
Steve Stevaert: Dans un pays fédéral, il me paraît normal que le poste de Premier ministre ne reste pas éternellement entre les mains d'une seule communauté. Il serait quand même impensable que quelqu'un ne puisse pas devenir Premier ministre uniquement parce qu'il est wallon.

Selon vous, Di Rupo ferait-il un bon Premier ministre?
Intellectuellement et humainement, il possède toutes les qualités pour bien exercer la fonction. Peut-être serait-ce aussi une bonne affaire pour la Flandre. Elio Di Rupo pourra peut-être débloquer certains dossiers, notamment communautaires.

Souhaitez-vous qu'il soit le prochain Premier ministre?
Non, je dis juste: Elio Di Rupo possède, de façon incontestable, les qualités pour le devenir. Après, il faudra respecter le résultat des élections... Mais, dans ce pays, personne ne peut se permettre d'opposer un veto contre telle ou telle personne. Chacun doit se défaire de ses tabous.

Propos recueillis par François Brabant

LeVif/L'Express: Vous restez l'une des personnalités influentes du SP.A, que vous avez présidé de 2003 à 2005. Pensez-vous qu'Elio Di Rupo peut devenir Premier ministre?Steve Stevaert: Dans un pays fédéral, il me paraît normal que le poste de Premier ministre ne reste pas éternellement entre les mains d'une seule communauté. Il serait quand même impensable que quelqu'un ne puisse pas devenir Premier ministre uniquement parce qu'il est wallon. Selon vous, Di Rupo ferait-il un bon Premier ministre? Intellectuellement et humainement, il possède toutes les qualités pour bien exercer la fonction. Peut-être serait-ce aussi une bonne affaire pour la Flandre. Elio Di Rupo pourra peut-être débloquer certains dossiers, notamment communautaires. Souhaitez-vous qu'il soit le prochain Premier ministre? Non, je dis juste: Elio Di Rupo possède, de façon incontestable, les qualités pour le devenir. Après, il faudra respecter le résultat des élections... Mais, dans ce pays, personne ne peut se permettre d'opposer un veto contre telle ou telle personne. Chacun doit se défaire de ses tabous. Propos recueillis par François Brabant