Celui qui fut l'un des architectes de la campagne présidentielle du magnat new-yorkais en 2016 est accusé d'avoir, avec trois autres responsables du site "We Build The Wall" ("Nous construisons le mur"), "détourné de l'argent de centaines de milliers de donateurs", a indiqué la procureure Audrey Strauss dans un communiqué. Steve Bannon aurait notamment utilisé des "centaines de milliers de dollars" pour couvrir "des dépenses personnelles", a-t-elle ajouté. (Belga)

Celui qui fut l'un des architectes de la campagne présidentielle du magnat new-yorkais en 2016 est accusé d'avoir, avec trois autres responsables du site "We Build The Wall" ("Nous construisons le mur"), "détourné de l'argent de centaines de milliers de donateurs", a indiqué la procureure Audrey Strauss dans un communiqué. Steve Bannon aurait notamment utilisé des "centaines de milliers de dollars" pour couvrir "des dépenses personnelles", a-t-elle ajouté. (Belga)