Alors que le conseil d'administration de Publifin se réunissait mardi avant l'assemblée générale, prévue à 18h00, on apprenait que le successeur de Paul-Emile Mottard à la présidence de l'intercommunale liégeoise est Stéphanie De Simone. Celle-ci provient du conseil provincial sachant que la Province de Liège est actionnaire majoritaire. Sa désignation intervient après la démission de M. Mottard, vendredi dernier, à la suite des révélations relatives à l'envoi d'un rapport falsifié aux gouvernement et parlement wallons. L'intéressé s'en est défendu en assurant qu'il s'agissait "d'une erreur de transcription commise au sein de Nethys". A cette assemblée générale, il sera notamment question d'approuver les comptes 2015 et 2016. En effet, les comptes 2015 avaient été recalés par le précédent ministre des Pouvoirs locaux, Pierre-Yves Dermagne (PS), en raison des sommes jugées indûment perçues, pour un faible taux de présence parfois, au sein des comités de secteur de Publifin aujourd'hui dissous. Sans l'approbation des comptes 2015 par la tutelle, les dividendes ne peuvent être versés aux actionnaires (Province de Liège et diverses communes) et les comptes suivants (2016) ne peuvent pas non plus être approuvés. Ces derniers doivent d'ailleurs comprendre les sommes indûment perçues, qui doivent être remboursées. Il s'agira également de retirer la plainte au Conseil d'Etat contre la décision de la Région de ne pas approuver les comptes. (Belga)

Alors que le conseil d'administration de Publifin se réunissait mardi avant l'assemblée générale, prévue à 18h00, on apprenait que le successeur de Paul-Emile Mottard à la présidence de l'intercommunale liégeoise est Stéphanie De Simone. Celle-ci provient du conseil provincial sachant que la Province de Liège est actionnaire majoritaire. Sa désignation intervient après la démission de M. Mottard, vendredi dernier, à la suite des révélations relatives à l'envoi d'un rapport falsifié aux gouvernement et parlement wallons. L'intéressé s'en est défendu en assurant qu'il s'agissait "d'une erreur de transcription commise au sein de Nethys". A cette assemblée générale, il sera notamment question d'approuver les comptes 2015 et 2016. En effet, les comptes 2015 avaient été recalés par le précédent ministre des Pouvoirs locaux, Pierre-Yves Dermagne (PS), en raison des sommes jugées indûment perçues, pour un faible taux de présence parfois, au sein des comités de secteur de Publifin aujourd'hui dissous. Sans l'approbation des comptes 2015 par la tutelle, les dividendes ne peuvent être versés aux actionnaires (Province de Liège et diverses communes) et les comptes suivants (2016) ne peuvent pas non plus être approuvés. Ces derniers doivent d'ailleurs comprendre les sommes indûment perçues, qui doivent être remboursées. Il s'agira également de retirer la plainte au Conseil d'Etat contre la décision de la Région de ne pas approuver les comptes. (Belga)