"En accord avec François Fornieri et afin de ramener la sérénité dans le magnifique projet de reconversion industrielle liégeoise développé par le Conseil d'administration de Nethys unanime, j'ai décidé de quitter mes fonctions d'administrateur délégué du groupe Ardentia", a-t-il annoncé vendredi.

Stéphane Moreau était notamment pointé du doigt, ces derniers jours, pour être à la fois à la tête de Nethys et administrateur délégué d'Ardentia ainsi que d'Ardentia Tech, des sociétés créées récemment par l'homme d'affaire liégeois François Fornieri, patron de Mithra et par ailleurs administrateur de Nethys.

Après avoir quitté l'entreprise - un départ réclamé avec force par le monde politique wallon depuis plusieurs années et finalement confirmé par le conseil d'administration de Nethys en début de semaine - il était prévu que M. Moreau dirige les deux sociétés, l'une (Ardentia) ayant acquis Elicio aux côtés de l'entreprise John Cockerill (ex-CMI) et l'autre (Ardentia Tech) s'étant emparée de Win.

Mais l'actualité des derniers jours a visiblement chamboulé les plans du duo, conduisant Stéphane Moreau à annoncer son pas de côté alors que les accords de cession ne sont pas encore finalisés. Dans le même temps, François Fornieri confiait, lui, à L'Echo qu'il allait "sortir Stéphane Moreau du projet Ardentia".