Il a été imité par Pol Heyse, directeur financier et membre du comité de direction du GRD et par Bénédicte Bayer, également membre du comité de direction, annonce la société. Le 28 juin dernier, dans la foulée du scandale Publifin et de l'adoption de décrets portant sur la bonne gouvernance en Wallonie, Nethys a procédé à l'installation d'un nouveau conseil d'administration pour Resa. Le lendemain, la propriété du GRD a été transférée à Finanpart. Ce nouveau conseil d'administration constitue "une étape supplémentaire" dans le processus d'"unbundling" - de découplage, ndlr - de la gestion de Resa, le décret GRD prévoyant que ni les administrateurs de Nethys, ni ceux de Publifin ne soient autorisés à siéger au conseil d'administration du GRD liégeois, a rappelé ce dernier. C'est dans ce contexte, et afin de "permettre l'unbundling managériale de Resa" que Stéphane Moreau, Pol Heyse et Bénédicte Bayer ont pris la décision de démissionner de leurs fonctions au sein du GRD, a encore indiqué Resa. (Belga)

Il a été imité par Pol Heyse, directeur financier et membre du comité de direction du GRD et par Bénédicte Bayer, également membre du comité de direction, annonce la société. Le 28 juin dernier, dans la foulée du scandale Publifin et de l'adoption de décrets portant sur la bonne gouvernance en Wallonie, Nethys a procédé à l'installation d'un nouveau conseil d'administration pour Resa. Le lendemain, la propriété du GRD a été transférée à Finanpart. Ce nouveau conseil d'administration constitue "une étape supplémentaire" dans le processus d'"unbundling" - de découplage, ndlr - de la gestion de Resa, le décret GRD prévoyant que ni les administrateurs de Nethys, ni ceux de Publifin ne soient autorisés à siéger au conseil d'administration du GRD liégeois, a rappelé ce dernier. C'est dans ce contexte, et afin de "permettre l'unbundling managériale de Resa" que Stéphane Moreau, Pol Heyse et Bénédicte Bayer ont pris la décision de démissionner de leurs fonctions au sein du GRD, a encore indiqué Resa. (Belga)