Lors de leur enquête, les journalistes du service public ont récolté plusieurs témoignages, l'un affirmant que le comptable avait été aperçu sur son lieu de travail, aux jardins de Kisantu, en août 2014, un autre évoquant la présence de l'homme et de sa compagne au Congo en octobre de la même année.

L'enquête sur la disparition de Stephan De Witte a révélé une affaire de corruption présumée dans laquelle sont inculpés l'ancien ministre wallon Serge Kubla et deux anciens patrons du groupe sidérurgique Duferco. Tous sont soupçonnés d'avoir versé des pots-de-vin pour obtenir le marché de la loterie congolaise.

Lors de leur enquête, les journalistes du service public ont récolté plusieurs témoignages, l'un affirmant que le comptable avait été aperçu sur son lieu de travail, aux jardins de Kisantu, en août 2014, un autre évoquant la présence de l'homme et de sa compagne au Congo en octobre de la même année. L'enquête sur la disparition de Stephan De Witte a révélé une affaire de corruption présumée dans laquelle sont inculpés l'ancien ministre wallon Serge Kubla et deux anciens patrons du groupe sidérurgique Duferco. Tous sont soupçonnés d'avoir versé des pots-de-vin pour obtenir le marché de la loterie congolaise.