Le promoteur Ghelamco a décidé il y a quelques mois d'abandonner les précédentes demandes et de les remplacer par une seule demande de permis environnemental auprès de l'autorité flamande. La commune de Grimbergen a ainsi dû organiser une nouvelle enquête publique. Le nombre de réclamations déposées - 1.275 selon le décompte final - est bien plus élevé que pour les précédentes demandes de Ghelamco (662 et 472). Le collège de Grimbergen décidera le 20 novembre de l'avis qu'il enverra au gouvernement flamand. Ensuite, l'administration flamande statuera sur la question 14 jours plus tard. (Belga)

Le promoteur Ghelamco a décidé il y a quelques mois d'abandonner les précédentes demandes et de les remplacer par une seule demande de permis environnemental auprès de l'autorité flamande. La commune de Grimbergen a ainsi dû organiser une nouvelle enquête publique. Le nombre de réclamations déposées - 1.275 selon le décompte final - est bien plus élevé que pour les précédentes demandes de Ghelamco (662 et 472). Le collège de Grimbergen décidera le 20 novembre de l'avis qu'il enverra au gouvernement flamand. Ensuite, l'administration flamande statuera sur la question 14 jours plus tard. (Belga)