"Tout mon parcours politique a été guidé par l'affirmation selon laquelle il faut un stade national pour les Diables Rouges qui méritent mieux que le simple crochet dont ils disposent actuellement dans le stade Roi Baudouin. Peu importe où", a commenté Alain Courtois, alors que plusieurs quotidiens évoquaient jeudi matin la proposition du vice-premier ministre MR Didier Reynders d'une rénovation du Stade Roi Baudouin soutenue par Besix. Alain Courtois a rappelé que lors de l'épisode précédent de rénovation du stade en 1996, plusieurs partenaires s'étaient mis d'accord pour financer la rénovation aux rangs desquels le Parc des Expositions, la Fédération de football et le gouvernement fédéral. "J'imagine qu'il doit y avoir un projet de financement. Pourquoi s'y opposerait-on dans ce cas? Je rappelle que si c'est un projet privé, il faut un appel public d'offres", a-t-il encore dit. Interrogé par ailleurs sur ce point, le Premier échevin a par ailleurs confirmé que le promoteur du projet de stade sur le parking C du Heysel, Ghelamco, avait introduit un recours toujours pendant, contre le refus de permis de construire un stade à cet endroit. Dans ce projet qui a connu une issue défavorable, la Ville a exécuté la décision d'un autre niveau de pouvoir, en l'occurrence la Région bruxelloise, a-t-il commenté. (Belga)

"Tout mon parcours politique a été guidé par l'affirmation selon laquelle il faut un stade national pour les Diables Rouges qui méritent mieux que le simple crochet dont ils disposent actuellement dans le stade Roi Baudouin. Peu importe où", a commenté Alain Courtois, alors que plusieurs quotidiens évoquaient jeudi matin la proposition du vice-premier ministre MR Didier Reynders d'une rénovation du Stade Roi Baudouin soutenue par Besix. Alain Courtois a rappelé que lors de l'épisode précédent de rénovation du stade en 1996, plusieurs partenaires s'étaient mis d'accord pour financer la rénovation aux rangs desquels le Parc des Expositions, la Fédération de football et le gouvernement fédéral. "J'imagine qu'il doit y avoir un projet de financement. Pourquoi s'y opposerait-on dans ce cas? Je rappelle que si c'est un projet privé, il faut un appel public d'offres", a-t-il encore dit. Interrogé par ailleurs sur ce point, le Premier échevin a par ailleurs confirmé que le promoteur du projet de stade sur le parking C du Heysel, Ghelamco, avait introduit un recours toujours pendant, contre le refus de permis de construire un stade à cet endroit. Dans ce projet qui a connu une issue défavorable, la Ville a exécuté la décision d'un autre niveau de pouvoir, en l'occurrence la Région bruxelloise, a-t-il commenté. (Belga)