Une épaisse fumée noire s'est élevée en matinée dans le ciel durant cet incendie, tandis que le secteur a été bouclé par la police. Un réservoir de gaz était encore en flammes au moment de l'arrivée d'un photographe de l'AFP sur les lieux, où des pompiers étaient en action. La cause de l'explosion n'est pas connue. "L'explosion a été forte. Plusieurs véhicules garés à proximité ont aussi pris feu", a indiqué un employé d'une société voisine. Au moins 16 personnes ont été tuées, a indiqué le comité de médecins constitué au cours de l'année écoulée dans le cadre du mouvement de contestation au Soudan. L'identité des victimes décédées n'est pas connue. Parmi les plus de 90 blessés, un nombre indéterminé ont été hospitalisés. La télévision d'Etat a évoqué de "lourdes pertes en vie humaine et matérielles". (Belga)

Une épaisse fumée noire s'est élevée en matinée dans le ciel durant cet incendie, tandis que le secteur a été bouclé par la police. Un réservoir de gaz était encore en flammes au moment de l'arrivée d'un photographe de l'AFP sur les lieux, où des pompiers étaient en action. La cause de l'explosion n'est pas connue. "L'explosion a été forte. Plusieurs véhicules garés à proximité ont aussi pris feu", a indiqué un employé d'une société voisine. Au moins 16 personnes ont été tuées, a indiqué le comité de médecins constitué au cours de l'année écoulée dans le cadre du mouvement de contestation au Soudan. L'identité des victimes décédées n'est pas connue. Parmi les plus de 90 blessés, un nombre indéterminé ont été hospitalisés. La télévision d'Etat a évoqué de "lourdes pertes en vie humaine et matérielles". (Belga)