"Mon état de santé me permet de quitter les soins intensifs mais je resterai encore un peu à l'hôpital", a-t-elle écrit sur le réseau social. "Vos nombreux messages d'affection et de soutien m'ont beaucoup touchée et m'ont donné de la force", a-t-elle ajouté. Sophie Wilmès a été prise en charge jeudi dernier aux soins intensifs après avoir annoncé le 17 octobre son infection au coronavirus, à la suite d'un test positif. Selon l'ex-Première ministre, la contamination était probablement survenue au sein de son cercle familial. (Belga)

"Mon état de santé me permet de quitter les soins intensifs mais je resterai encore un peu à l'hôpital", a-t-elle écrit sur le réseau social. "Vos nombreux messages d'affection et de soutien m'ont beaucoup touchée et m'ont donné de la force", a-t-elle ajouté. Sophie Wilmès a été prise en charge jeudi dernier aux soins intensifs après avoir annoncé le 17 octobre son infection au coronavirus, à la suite d'un test positif. Selon l'ex-Première ministre, la contamination était probablement survenue au sein de son cercle familial. (Belga)