"Le président Trump ne m'a jamais dit directement que l'aide était conditionnée" à l'annonce de l'ouverture d'une enquête, a déclaré le diplomate entendu publiquement dans le cadre de l'enquête en destitution contre le président américain. Mais "c'était clair pour tout le monde qu'il y avait un lien", a-t-il ajouté. M. Sondland, qui a reconnu avoir exprimé ce "donnant-donnant" aux Ukrainiens, a expliqué l'avoir fait sur la base de sa "propre déduction" en partant du principe que "deux plus deux font quatre". (Belga)

"Le président Trump ne m'a jamais dit directement que l'aide était conditionnée" à l'annonce de l'ouverture d'une enquête, a déclaré le diplomate entendu publiquement dans le cadre de l'enquête en destitution contre le président américain. Mais "c'était clair pour tout le monde qu'il y avait un lien", a-t-il ajouté. M. Sondland, qui a reconnu avoir exprimé ce "donnant-donnant" aux Ukrainiens, a expliqué l'avoir fait sur la base de sa "propre déduction" en partant du principe que "deux plus deux font quatre". (Belga)