Ce sommet devant "permettre à l'UE de faciliter la solution de leurs différends" intervient alors que le président kosovar Hashim Thaçi vient d'être mis en accusation pour crimes de guerre pendant le conflit avec la Serbie (1998-99) par les procureurs du tribunal spécial de la Haye. Sa mise en accusation a fait annuler un sommet Serbie-Kosovo à la Maison-Blanche prévu le 27 juin, où Washington voulait jouer les médiateurs. (Belga)

Ce sommet devant "permettre à l'UE de faciliter la solution de leurs différends" intervient alors que le président kosovar Hashim Thaçi vient d'être mis en accusation pour crimes de guerre pendant le conflit avec la Serbie (1998-99) par les procureurs du tribunal spécial de la Haye. Sa mise en accusation a fait annuler un sommet Serbie-Kosovo à la Maison-Blanche prévu le 27 juin, où Washington voulait jouer les médiateurs. (Belga)