Les deux hommes ont discuté de la façon de prendre des décisions en Europe et sont tombés d'accord pour tenter de donner un coup d'accélérateur une fois que le gouvernement allemand sera formé. Ils ont également évoqué les différents sujets qui viendront sur la table du Conseil européen durant les prochains mois: migration, réchauffement climatique, approfondissement de l'Union économique et monétaire. Ils ont fait le point sur le volet social de l'Union européenne, qui faisait justement l'objet du sommet organisé vendredi dans la ville suédoise. Charles Michel et Emmanuel Macron sont tous deux partisans d'une approche volontariste, qui impliquerait un travail préparatoire au niveau politique pour identifier où se trouvent les blocages, afin de parvenir plus rapidement à des décisions. "Il faut sortir de cette routine immobile", a expliqué après la réunion le Premier ministre à l'agence Belga. (Belga)

Les deux hommes ont discuté de la façon de prendre des décisions en Europe et sont tombés d'accord pour tenter de donner un coup d'accélérateur une fois que le gouvernement allemand sera formé. Ils ont également évoqué les différents sujets qui viendront sur la table du Conseil européen durant les prochains mois: migration, réchauffement climatique, approfondissement de l'Union économique et monétaire. Ils ont fait le point sur le volet social de l'Union européenne, qui faisait justement l'objet du sommet organisé vendredi dans la ville suédoise. Charles Michel et Emmanuel Macron sont tous deux partisans d'une approche volontariste, qui impliquerait un travail préparatoire au niveau politique pour identifier où se trouvent les blocages, afin de parvenir plus rapidement à des décisions. "Il faut sortir de cette routine immobile", a expliqué après la réunion le Premier ministre à l'agence Belga. (Belga)