Il s'agit de la Pologne, a rapidement dévoilé la chancelière allemande Angela Merkel peu après la fin des échanges de ce premier jour de sommet bruxellois. Le texte précise que "le Conseil européen reviendra" sur ce sujet "en juin 2020". Dès le début du sommet, il était apparu que les discussions n'allaient pas être faciles au vu des réticences affichées par plusieurs pays d'Europe de l'est encore fort dépendants des énergies fossiles, dont la Pologne. L'objectif de "neutralité carbone" pour 2050 est au centre du Pacte vert lancé mercredi par la nouvelle présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen. (Belga)

Il s'agit de la Pologne, a rapidement dévoilé la chancelière allemande Angela Merkel peu après la fin des échanges de ce premier jour de sommet bruxellois. Le texte précise que "le Conseil européen reviendra" sur ce sujet "en juin 2020". Dès le début du sommet, il était apparu que les discussions n'allaient pas être faciles au vu des réticences affichées par plusieurs pays d'Europe de l'est encore fort dépendants des énergies fossiles, dont la Pologne. L'objectif de "neutralité carbone" pour 2050 est au centre du Pacte vert lancé mercredi par la nouvelle présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen. (Belga)