"La projection du nombre d'enfants qui souffrent ou souffriront de malnutrition aiguë a augmenté de 50% depuis le début de l'année, à 1,4 million", a déclaré une porte-parole de l'Unicef, Marixie Mercado, précisant qu'il s'agissait de projections pour 2017. Plus de 275.000 d'entre eux "souffrent ou souffriront de malnutrition aiguë sévère en 2017", a-t-elle précisé lors d'un point de presse. La malnutrition aiguë sévère est la forme la plus visible et la plus extrême de la dénutrition. Elle est illustrée par "un enfant fragile et squelettique qui a besoin d'un traitement urgent pour survivre", selon l'Unicef. Les enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère courent des risques neuf fois plus élevés de mourir que les enfants bien nourris. La Corne de l'Afrique est touchée par une grave sécheresse, qui a déplacé plus de 615.000 personnes en Somalie depuis novembre dernier, alors que le pays comptait déjà quelque 1,1 million de déplacés, selon l'ONU. (Belga)

"La projection du nombre d'enfants qui souffrent ou souffriront de malnutrition aiguë a augmenté de 50% depuis le début de l'année, à 1,4 million", a déclaré une porte-parole de l'Unicef, Marixie Mercado, précisant qu'il s'agissait de projections pour 2017. Plus de 275.000 d'entre eux "souffrent ou souffriront de malnutrition aiguë sévère en 2017", a-t-elle précisé lors d'un point de presse. La malnutrition aiguë sévère est la forme la plus visible et la plus extrême de la dénutrition. Elle est illustrée par "un enfant fragile et squelettique qui a besoin d'un traitement urgent pour survivre", selon l'Unicef. Les enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère courent des risques neuf fois plus élevés de mourir que les enfants bien nourris. La Corne de l'Afrique est touchée par une grave sécheresse, qui a déplacé plus de 615.000 personnes en Somalie depuis novembre dernier, alors que le pays comptait déjà quelque 1,1 million de déplacés, selon l'ONU. (Belga)