Parti d'Abou Dhabi le 9 mars 2015, l'avion solaire a accompli jusqu'ici près de 18.000 kilomètres. Le tour du monde a subi un coup d'arrêt en juillet, à mi-parcours de son périple. L'appareil a été immobilisé pendant neuf mois, le temps de réparer les batteries endommagées lors de sa dernière étape au-dessus de l'océan Pacifique, un périple record de cinq jours et cinq nuits entre la ville japonaise de Nagoya et l'archipel américain d'Hawaï. Il a réussi son premier vol d'essai fin février et a effectué depuis lors neuf vols au total. Les ailes de l'appareil sont couvertes de plus de 17.000 cellules photovoltaïques, qui chargent ses batteries la journée. (Belga)

Parti d'Abou Dhabi le 9 mars 2015, l'avion solaire a accompli jusqu'ici près de 18.000 kilomètres. Le tour du monde a subi un coup d'arrêt en juillet, à mi-parcours de son périple. L'appareil a été immobilisé pendant neuf mois, le temps de réparer les batteries endommagées lors de sa dernière étape au-dessus de l'océan Pacifique, un périple record de cinq jours et cinq nuits entre la ville japonaise de Nagoya et l'archipel américain d'Hawaï. Il a réussi son premier vol d'essai fin février et a effectué depuis lors neuf vols au total. Les ailes de l'appareil sont couvertes de plus de 17.000 cellules photovoltaïques, qui chargent ses batteries la journée. (Belga)