"L'apparition d'une nouvelle bouche éruptive" dans la zone de Tacande sur la commune d'El Paso a entraîné l'"évacuation des habitants"", a tweeté le service des secours d'urgence de l'archipel lundi soir. "Quelque 500 personnes" ont ainsi dû abandonner leur domicile dans la nuit, a confirmé à l'AFP mardi matin Lorena Hernandez Labrador, conseillère municipale à Los Llanos de Aridane, village voisin très touché par les coulées de lave. L'ouverture de cette bouche éruptive est intervenue après un nouveau séisme d'une magnitude de 4,1, enregistré à 21H32, selon l'Institut volcanologique des Canaries (Involcan). Les images de l'AFPTV montraient des files de voitures évacuant dans la nuit. Les coulées de lave crachées par le volcan Cumbre Vieja, dont la vitesse a ralenti, n'avaient pas encore atteint mardi matin l'océan alors que, selon de premières prévisions, elles auraient dû arriver sur la côte dans la soirée de lundi. Le Cumbre Vieja crache des colonnes de fumées atteignant plusieurs centaines de mètres de haut et entre 8.000 et 10.500 tonnes de dioxyde de soufre par jour, selon l'Involcan, mais malgré cela, l'espace aérien n'a pas été fermé. Le gestionnaire espagnol d'aéroports Aena a ainsi annoncé mardi matin que tous les vols prévus lundi à l'aéroport de La Palma avaient été effectués et que 48 autres étaient programmés mardi. Si elle n'a fait aucune victime, cette éruption, la première depuis 1971 sur cette île peuplée de près de 85.000 habitants, a provoqué d'importants dégâts, avec des coulées incendiant la végétation sur leur passage, recouvrant les routes et ayant détruit une centaine de maisons. (Belga)

"L'apparition d'une nouvelle bouche éruptive" dans la zone de Tacande sur la commune d'El Paso a entraîné l'"évacuation des habitants"", a tweeté le service des secours d'urgence de l'archipel lundi soir. "Quelque 500 personnes" ont ainsi dû abandonner leur domicile dans la nuit, a confirmé à l'AFP mardi matin Lorena Hernandez Labrador, conseillère municipale à Los Llanos de Aridane, village voisin très touché par les coulées de lave. L'ouverture de cette bouche éruptive est intervenue après un nouveau séisme d'une magnitude de 4,1, enregistré à 21H32, selon l'Institut volcanologique des Canaries (Involcan). Les images de l'AFPTV montraient des files de voitures évacuant dans la nuit. Les coulées de lave crachées par le volcan Cumbre Vieja, dont la vitesse a ralenti, n'avaient pas encore atteint mardi matin l'océan alors que, selon de premières prévisions, elles auraient dû arriver sur la côte dans la soirée de lundi. Le Cumbre Vieja crache des colonnes de fumées atteignant plusieurs centaines de mètres de haut et entre 8.000 et 10.500 tonnes de dioxyde de soufre par jour, selon l'Involcan, mais malgré cela, l'espace aérien n'a pas été fermé. Le gestionnaire espagnol d'aéroports Aena a ainsi annoncé mardi matin que tous les vols prévus lundi à l'aéroport de La Palma avaient été effectués et que 48 autres étaient programmés mardi. Si elle n'a fait aucune victime, cette éruption, la première depuis 1971 sur cette île peuplée de près de 85.000 habitants, a provoqué d'importants dégâts, avec des coulées incendiant la végétation sur leur passage, recouvrant les routes et ayant détruit une centaine de maisons. (Belga)