Le dirigeant de 64 ans, fils de Lee Kuan Yew, fondateur de Singapour et ancien Premier ministre, s'est tout à coup arrêté de parler alors qu'il prononçait le discours annuel à la nation. On l'a alors aidé à quitter la tribune. Environ 1h20 plus tard, il a été acclamé par une standing ovation lors de son retour sur la scène. "Merci de m'avoir attendu. J'ai fait peur à tout le monde", a déclaré M. Lee, souriant, confiant qu'il ferait un bilan de santé par la suite. Un communiqué officiel a indiqué que le Premier ministre avait souffert d'une station debout prolongée, de la chaleur et de déshydratation. "Son c?ur va bien et il n'a pas eu d'attaque". Le vice-Premier ministre Teo Chee Hean a précisé à la télévision nationale que M. Lee "avait eu un programme très chargé ces derniers temps". Premier ministre depuis 2004, M. Lee a subi une intervention pour un cancer de la prostate l'année passée. Il avait été soigné pour un lymphome qu'on lui avait découvert en 1992. (Belga)

Le dirigeant de 64 ans, fils de Lee Kuan Yew, fondateur de Singapour et ancien Premier ministre, s'est tout à coup arrêté de parler alors qu'il prononçait le discours annuel à la nation. On l'a alors aidé à quitter la tribune. Environ 1h20 plus tard, il a été acclamé par une standing ovation lors de son retour sur la scène. "Merci de m'avoir attendu. J'ai fait peur à tout le monde", a déclaré M. Lee, souriant, confiant qu'il ferait un bilan de santé par la suite. Un communiqué officiel a indiqué que le Premier ministre avait souffert d'une station debout prolongée, de la chaleur et de déshydratation. "Son c?ur va bien et il n'a pas eu d'attaque". Le vice-Premier ministre Teo Chee Hean a précisé à la télévision nationale que M. Lee "avait eu un programme très chargé ces derniers temps". Premier ministre depuis 2004, M. Lee a subi une intervention pour un cancer de la prostate l'année passée. Il avait été soigné pour un lymphome qu'on lui avait découvert en 1992. (Belga)