M. Bracke avait quitté en 2010 la VRT, où il était journaliste politique depuis de nombreuses années, pour rejoindre la N-VA. "Cela a été la décision la plus difficile de ma vie mais je la prends avec beaucoup de conviction", avait-il alors expliqué. Tête de liste en Flandre orientale sous les couleurs de la N-VA, il avait été élu à la Chambre et avait présidé la commission de l'Intérieur sous la législature précédente. En 2014, il avait été désigné au perchoir de la Chambre. (Belga)