Ni le comité de concertation, ni les ministres du Budget des différents gouvernements n'ont pu tomber d'accord mercredi sur le programme de stabilité 2017-2020. Les entités fédérées veulent immuniser budgétairement des dépenses d'investissement: métro, plan Marshall, hôpitaux, pacte d'excellence et surtout le chantier colossal de l'Oosterweel en Flandre. Ce faisant, la Belgique risque de ne pas respecter ses objectifs et pourrait à nouveau se retrouver dans une procédure de déficit excessif. La ministre fédérale du Budget, Sophie Wilmès, a soumis une proposition à ses collègues. Elle attend leur réponse ce jeudi. (Belga)

Ni le comité de concertation, ni les ministres du Budget des différents gouvernements n'ont pu tomber d'accord mercredi sur le programme de stabilité 2017-2020. Les entités fédérées veulent immuniser budgétairement des dépenses d'investissement: métro, plan Marshall, hôpitaux, pacte d'excellence et surtout le chantier colossal de l'Oosterweel en Flandre. Ce faisant, la Belgique risque de ne pas respecter ses objectifs et pourrait à nouveau se retrouver dans une procédure de déficit excessif. La ministre fédérale du Budget, Sophie Wilmès, a soumis une proposition à ses collègues. Elle attend leur réponse ce jeudi. (Belga)