Fouad Belkacem, le leader et porte-parole de Sharia4Belgium, aurait poussé des jeunes musulmans à partir à l'étranger pour combattre dans le cadre du jihad ou guerre sainte. Le parquet, qui ne fait aucun commentaire sur l'enquête en cours, a commencé à enquêter il y a déjà plusieurs mois, après divers incidents. Deux sympathisants belges de Sharia4Belgium avaient ainsi été arrêtés début mai au Yémen, soupçonnés d'entretenir des liens avec le mouvement terroriste Al Shabaab. Ils ont été expulsés du pays en juin.

Par ailleurs, un procès est en cours à Malines pour une affaire de terrorisme, où 14 personnes doivent répondre de participation à des activités terroristes, appartenance à un groupe terrorisme et infraction à la législation sur les armes. Parmi les inculpés figurent des membres de Sharia4Belgium. L'organisation réfute les faits qui lui sont incriminés

Avec Belga

Fouad Belkacem, le leader et porte-parole de Sharia4Belgium, aurait poussé des jeunes musulmans à partir à l'étranger pour combattre dans le cadre du jihad ou guerre sainte. Le parquet, qui ne fait aucun commentaire sur l'enquête en cours, a commencé à enquêter il y a déjà plusieurs mois, après divers incidents. Deux sympathisants belges de Sharia4Belgium avaient ainsi été arrêtés début mai au Yémen, soupçonnés d'entretenir des liens avec le mouvement terroriste Al Shabaab. Ils ont été expulsés du pays en juin. Par ailleurs, un procès est en cours à Malines pour une affaire de terrorisme, où 14 personnes doivent répondre de participation à des activités terroristes, appartenance à un groupe terrorisme et infraction à la législation sur les armes. Parmi les inculpés figurent des membres de Sharia4Belgium. L'organisation réfute les faits qui lui sont incriminés Avec Belga