La recherche a été menée par YouGov via un questionnaire en ligne entre fin janvier et début février 2020. En Belgique, 2.010 personnes ont été sondées. La confiance en les médias a baissé, avec un résultat de 45% pour tout le pays. Une moyenne qui cache une forte disparité régionale puisque 36% des Wallons disent avoir confiance, contre 51% des Flamands. Les sondés ont également davantage confiance dans l'information qu'ils consultent (42% en Wallonie, 56% en Flandre). Les médias sociaux inspirent plutôt de la méfiance, seuls 19% des répondants en Wallonie et 17% en Flandre affirmant faire confiance aux informations qu'ils diffusent. C'est la RTBF Info qui inspire le plus de confiance aux sondés (74%), suivie par Le Soir (69%) et La Première (67%). Au nord du pays, la VRT Nieuws se classe en première position (78%), suivie par Radio 1 (75%) et De Standaard (74%). Ike Picone, doctorant à la Vrije Universiteit Brussel (VUB), qui a aidé à compiler les données belges, relève que la différence régionale belge est semblable à la distinction entre les pays voisins de la Belgique. "Aux Pays-Bas, la confiance s'élève à 52% tandis qu'en France, elle atteint 23% seulement. La confiance en les médias est aussi liée à la situation économique des citoyens et la Flandre est une région plus riche que la Wallonie", soulève-t-il. Que ce soit en réel ou en virtuel, RTL truste la première place des médias les plus consultés en Wallonie, avec 35% des sondés disant consulter des informations du média en radio ou en télé plus de trois fois par semaine et 27% qui visitent le site web de l'entreprise à la même fréquence. La RTBF suit, avec La Une qui se positionne en deuxième place pour la télévision (32% regardent la chaîne plus de trois fois par semaine) et le site web de la RTBF consulté plus de trois fois par semaine par 17% des sondés. La consommation de journaux imprimés a continué de baisser, affichant une diminution de 12 points de pourcentage en cinq ans, relève le rapport. Le smartphone a, lui, dépassé pour la première fois l'ordinateur comme moyen de s'informer. Enfin, 11% des Wallons et 12% des Flamands disent payer pour des informations en ligne. (Belga)

La recherche a été menée par YouGov via un questionnaire en ligne entre fin janvier et début février 2020. En Belgique, 2.010 personnes ont été sondées. La confiance en les médias a baissé, avec un résultat de 45% pour tout le pays. Une moyenne qui cache une forte disparité régionale puisque 36% des Wallons disent avoir confiance, contre 51% des Flamands. Les sondés ont également davantage confiance dans l'information qu'ils consultent (42% en Wallonie, 56% en Flandre). Les médias sociaux inspirent plutôt de la méfiance, seuls 19% des répondants en Wallonie et 17% en Flandre affirmant faire confiance aux informations qu'ils diffusent. C'est la RTBF Info qui inspire le plus de confiance aux sondés (74%), suivie par Le Soir (69%) et La Première (67%). Au nord du pays, la VRT Nieuws se classe en première position (78%), suivie par Radio 1 (75%) et De Standaard (74%). Ike Picone, doctorant à la Vrije Universiteit Brussel (VUB), qui a aidé à compiler les données belges, relève que la différence régionale belge est semblable à la distinction entre les pays voisins de la Belgique. "Aux Pays-Bas, la confiance s'élève à 52% tandis qu'en France, elle atteint 23% seulement. La confiance en les médias est aussi liée à la situation économique des citoyens et la Flandre est une région plus riche que la Wallonie", soulève-t-il. Que ce soit en réel ou en virtuel, RTL truste la première place des médias les plus consultés en Wallonie, avec 35% des sondés disant consulter des informations du média en radio ou en télé plus de trois fois par semaine et 27% qui visitent le site web de l'entreprise à la même fréquence. La RTBF suit, avec La Une qui se positionne en deuxième place pour la télévision (32% regardent la chaîne plus de trois fois par semaine) et le site web de la RTBF consulté plus de trois fois par semaine par 17% des sondés. La consommation de journaux imprimés a continué de baisser, affichant une diminution de 12 points de pourcentage en cinq ans, relève le rapport. Le smartphone a, lui, dépassé pour la première fois l'ordinateur comme moyen de s'informer. Enfin, 11% des Wallons et 12% des Flamands disent payer pour des informations en ligne. (Belga)