Depuis mercredi, la grève est organisée en alternance: mercredi pour les prisons wallonnes, jeudi les prisons flamandes et vendredi pour les bruxelloises. Cependant, les syndicats couvrent leurs affiliés désireux de participer aux actions où qu'elles aient lieu. Le mouvement de grogne devait être interrompu durant le week-end, avant de nouvelles négociations lundi entre les syndicats et le ministre de la Justice, mais le fonctionnement de la majorité des prisons restait perturbé samedi au nord du pays. La situation était moins problématique en Wallonie. Mons connaissait encore un taux de défection important, de 44%, mais pour le reste, les agents avaient repris en masse le travail. Dans la prison pour femmes de Forest, seuls 43% du personnel étaient présents. (Belga)

Depuis mercredi, la grève est organisée en alternance: mercredi pour les prisons wallonnes, jeudi les prisons flamandes et vendredi pour les bruxelloises. Cependant, les syndicats couvrent leurs affiliés désireux de participer aux actions où qu'elles aient lieu. Le mouvement de grogne devait être interrompu durant le week-end, avant de nouvelles négociations lundi entre les syndicats et le ministre de la Justice, mais le fonctionnement de la majorité des prisons restait perturbé samedi au nord du pays. La situation était moins problématique en Wallonie. Mons connaissait encore un taux de défection important, de 44%, mais pour le reste, les agents avaient repris en masse le travail. Dans la prison pour femmes de Forest, seuls 43% du personnel étaient présents. (Belga)