Il s'agit de Wu Chi Wai, Andrew Wan, Helena Wong, Kwok Wing Kin, Eddie Chu, Raymond Chan et Fernando Cheung, tous arrêtés dimanche matin. Ils sont accusés d'avoir fait obstruction à une assemblée législative en mai. Pékin aurait utilisé la loi de sécurité controversée adoptée à Hong Kong fin juin pour leur arrestation. Cette loi, qui a été largement critiquée par les organisations de défense des droits de l'homme, interdit les activités qui conduiraient à une scission de Hong Kong, au terrorisme ou à une conspiration avec des puissances étrangères. (Belga)

Il s'agit de Wu Chi Wai, Andrew Wan, Helena Wong, Kwok Wing Kin, Eddie Chu, Raymond Chan et Fernando Cheung, tous arrêtés dimanche matin. Ils sont accusés d'avoir fait obstruction à une assemblée législative en mai. Pékin aurait utilisé la loi de sécurité controversée adoptée à Hong Kong fin juin pour leur arrestation. Cette loi, qui a été largement critiquée par les organisations de défense des droits de l'homme, interdit les activités qui conduiraient à une scission de Hong Kong, au terrorisme ou à une conspiration avec des puissances étrangères. (Belga)