L'usage du train est également en stagnation (35,9%) depuis 2011, tout comme celui des transports publics bruxellois (18,7%), qui évolue peu depuis lors, selon les statistiques délivrées tous les trois ans dans le cadre des plans de déplacement imposés aux grandes entreprises. Le vélo est par contre en net progrès et se rapproche de la barre des 5%, là où il ne représentait que 1,6% en 2005. Pour la ministre bruxelloise de l'Environnement Céline Frémault (cdH), le transfert modal de la voiture vers une mobilité plus douce a atteint un palier. Qui ne pourra, selon elle, être significativement franchi que grâce à une amélioration de la desserte de la SNCB. (Belga)

L'usage du train est également en stagnation (35,9%) depuis 2011, tout comme celui des transports publics bruxellois (18,7%), qui évolue peu depuis lors, selon les statistiques délivrées tous les trois ans dans le cadre des plans de déplacement imposés aux grandes entreprises. Le vélo est par contre en net progrès et se rapproche de la barre des 5%, là où il ne représentait que 1,6% en 2005. Pour la ministre bruxelloise de l'Environnement Céline Frémault (cdH), le transfert modal de la voiture vers une mobilité plus douce a atteint un palier. Qui ne pourra, selon elle, être significativement franchi que grâce à une amélioration de la desserte de la SNCB. (Belga)