"Cette barre a été franchie probablement au cours du week-end dernier", durant lequel des migrants ont trouvé la mort au large des côtes libyennes, a déclaré un porte-parole de l'OIM, Joel Millman, lors d'un point de presse à Genève. "Le nombre actuel est de 3.033 morts en traversant la Méditerranée, en empruntant l'une des trois routes" connues, a-t-il ajouté. L'année 2016 avait été particulièrement meurtrière, avec quelque 5.000 migrants et réfugiés disparus en Méditerranée, un chiffre record. Selon les derniers chiffres de l'OIM publiés mardi, près de 164.000 migrants et réfugiés sont arrivés en Europe par la mer depuis le 1er janvier (contre quelque 348.600 durant la même période en 2016), dont 75% en Italie. (Belga)

"Cette barre a été franchie probablement au cours du week-end dernier", durant lequel des migrants ont trouvé la mort au large des côtes libyennes, a déclaré un porte-parole de l'OIM, Joel Millman, lors d'un point de presse à Genève. "Le nombre actuel est de 3.033 morts en traversant la Méditerranée, en empruntant l'une des trois routes" connues, a-t-il ajouté. L'année 2016 avait été particulièrement meurtrière, avec quelque 5.000 migrants et réfugiés disparus en Méditerranée, un chiffre record. Selon les derniers chiffres de l'OIM publiés mardi, près de 164.000 migrants et réfugiés sont arrivés en Europe par la mer depuis le 1er janvier (contre quelque 348.600 durant la même période en 2016), dont 75% en Italie. (Belga)