Le tremblement de terre de magnitude 6,4, le plus puissant dans cette région du petit pays des Balkans depuis près d'un siècle, a frappé mardi avant l'aube, à un moment où les gens dormaient. Des bâtiments entiers se sont écroulés, piégeant les victimes sous des montagnes de gravats. Les villes de Durres, localité touristique de 400.000 habitants sur la côte Adriatique, et Thumane, au nord de Tirana, ont été particulièrement touchées. Après avoir travaillé sans relâche pendant plus de trois jours, les équipes de secours ne devaient plus concentrer leurs recherches vendredi que sur un ou deux sites sinistrés à Durres. Les autorités estiment qu'il n'y a plus de disparus dans les autres zones touchées. Le bilan est passé à 49 morts après la découverte de nouvelles dépouilles dans la soirée de jeudi, tandis que la catastrophe a fait plus de 750 blessés, a annoncé le Premier ministre. Environ 3.500 personnes sont sans abri, dont un millier ont été hébergées dans des centres d'accueil, les autres chez des proches. (Belga)