Les quelques 2.000 résidents de l'île australienne de Norfolk, territoire australien dans le Pacifique, sont priés de se réunir sur les points les plus élevés de l'île. Les autorités recommandent aussi de ne pas se rendre dans l'eau et de s'éloigner des régions côtières. Les services d'urgence néo-zélandais ont aussi ordonné l'évacuation de zones côtières sur de longues portions de la partie septentrionale de la Nouvelle Zélande (l'île du Nord), après ces séismes qui n'ont semble-t-il pas fait de victimes et qui s'est produit à un millier de kilomètres de là, selon l'observatoire américain USGS. En Nouvelle Calédonie, territoire français, une alerte au tsunami a également été lancée. Le Centre d'alerte aux tsunamis dans le Pacifique (PTWC), situé à Hawaï, a averti que des vagues pouvant atteindre jusqu'à trois mètres de haut pouvaient toucher le Vanuatu et la Nouvelle-Calédonie. (Belga)

Les quelques 2.000 résidents de l'île australienne de Norfolk, territoire australien dans le Pacifique, sont priés de se réunir sur les points les plus élevés de l'île. Les autorités recommandent aussi de ne pas se rendre dans l'eau et de s'éloigner des régions côtières. Les services d'urgence néo-zélandais ont aussi ordonné l'évacuation de zones côtières sur de longues portions de la partie septentrionale de la Nouvelle Zélande (l'île du Nord), après ces séismes qui n'ont semble-t-il pas fait de victimes et qui s'est produit à un millier de kilomètres de là, selon l'observatoire américain USGS. En Nouvelle Calédonie, territoire français, une alerte au tsunami a également été lancée. Le Centre d'alerte aux tsunamis dans le Pacifique (PTWC), situé à Hawaï, a averti que des vagues pouvant atteindre jusqu'à trois mètres de haut pouvaient toucher le Vanuatu et la Nouvelle-Calédonie. (Belga)