L'alcool est présent dans un accident mortel sur quatre, rappellent les députés Joris Vandenbroucke (sp.a) et Kim Buyst (Groen) qui insistent sur un autre point préoccupant à leurs yeux: nulle part ailleurs en Europe autant de conducteurs avouent prendre le volant en ayant trop bu. Actuellement, le taux d'alcool dans le sang autorisé est de 0,5 pour mille pour les particuliers et de 0,2 pour mille pour les professionnels. La proposition vise à généraliser le taux à 0,2 pour mille. Les deux députés plaident également pour un plus grand nombre de contrôles qui devrait atteindre un seuil minimum de 500.000 pendant la campagne BOB d'hiver, 400.000 pendant la campagne d'été et 500.000 durant le reste de l'année. Le contrevenant qui présente un taux d'alcoolémie supérieur à 0,5 pour mille devrait en outre suivre un cours de sensibilisation afin d'éviter la récidive. (Belga)