L'avocat de Dries Van Langenhove, fondateur du mouvement et député d'extrême droite, voulait que l'instruction soit en partie invalidée car la juge d'instruction avait, à ses yeux, fait montre de partialité. (Belga)

L'avocat de Dries Van Langenhove, fondateur du mouvement et député d'extrême droite, voulait que l'instruction soit en partie invalidée car la juge d'instruction avait, à ses yeux, fait montre de partialité. (Belga)