Le CA dans son ensemble a touché 226.520 euros l'an dernier, contre plus de 463.000 euros en 2017. Les nouvelles règles, avec de nouveaux plafonds de rémunération, étant entrées en vigueur fin juin 2018, les administrateurs de Nethys ont été payés six mois à l'ancien tarif, et six mois au nouveau.

Quant aux comptes de la société, celle-ci affiche pour 2018 un bénéfice de 94,5 millions, mais qui est en réalité dû à une rentrée d'argent exceptionnelle, la plus-value de la vente des parts dans Fluxys et Elia, note Le Soir. Hors produits financiers et recettes non récurrentes, Nethys est en pertes de plus de 13 millions d'euros sur l'année 2018, et ne versera pour cette année aucun dividende.