Le fait que ce week-end soit bien parti pour être "noir" est dû à trois raisons: on aura ce week-end plus de vacanciers sur le chemin du retour dans toute l'Europe, le congé du bâtiment commence dans le sud des Pays-Bas, ce qui aura des répercussions sur nos routes vers le sud, et un chantier est en cours sur la E19 Breda-Anvers, qui provoque des ralentissements. Selon les chiffres du VAB, 6 automobilistes sur 10 diffèrent leur départ pour éviter les embouteillages. Les vacanciers choisissent plus fréquemment un jour de week-end pour rentrer de vacances: 65%, contre 52% pour ceux qui partent en vacances. C'est ce qui explique aussi que la circulation sera plus dense sur les routes européennes que les week-ends précédents. Les trois solutions les plus utilisées pour éviter les files sont de partir un jour de semaine, rouler de nuit et choisir un itinéraire alternatif. En France, les premiers embouteillages devraient se former dans la nuit de vendredi à samedi, entre 03h00 et 04h00. (Belga)

Le fait que ce week-end soit bien parti pour être "noir" est dû à trois raisons: on aura ce week-end plus de vacanciers sur le chemin du retour dans toute l'Europe, le congé du bâtiment commence dans le sud des Pays-Bas, ce qui aura des répercussions sur nos routes vers le sud, et un chantier est en cours sur la E19 Breda-Anvers, qui provoque des ralentissements. Selon les chiffres du VAB, 6 automobilistes sur 10 diffèrent leur départ pour éviter les embouteillages. Les vacanciers choisissent plus fréquemment un jour de week-end pour rentrer de vacances: 65%, contre 52% pour ceux qui partent en vacances. C'est ce qui explique aussi que la circulation sera plus dense sur les routes européennes que les week-ends précédents. Les trois solutions les plus utilisées pour éviter les files sont de partir un jour de semaine, rouler de nuit et choisir un itinéraire alternatif. En France, les premiers embouteillages devraient se former dans la nuit de vendredi à samedi, entre 03h00 et 04h00. (Belga)