Fin octobre, 300 à 400 tortues marines s'échouaient sur les rivages de la baie de Jiquilisco, qui borde l'océan Pacifique. Des scientifiques du ministère de l'Environnement et de l'université de San Salvador avaient alors relevé des échantillons afin de déterminer les causes de la mort des reptiles. On ignore précisément combien d'animaux sont décédés. Selon les autorités, les courants auraient pu emporter les carcasses de nombreuses tortues. (Belga)

Fin octobre, 300 à 400 tortues marines s'échouaient sur les rivages de la baie de Jiquilisco, qui borde l'océan Pacifique. Des scientifiques du ministère de l'Environnement et de l'université de San Salvador avaient alors relevé des échantillons afin de déterminer les causes de la mort des reptiles. On ignore précisément combien d'animaux sont décédés. Selon les autorités, les courants auraient pu emporter les carcasses de nombreuses tortues. (Belga)