Le jeune homme, accompagné d'une dizaine d'autres membres de la section flamande du groupe d'extrême droite Right Wing Resistance, a visité l'ancien fort militaire de Breendonk durant l'été 2019. Ce fort, situé dans la localité éponyme, a été utilisé comme camp de concentration par l'occupant allemand durant la Seconde Guerre mondiale. C'est dans le 'casino', une salle du camp qui servait de réfectoire aux nazis, sous la croix gammée et l'inscription "Meine Ehre heisst Treue" (Mon honneur s'appelle fidélité, devise SS) que le fils de Rob Verreycken, entre autres, a réalisé le salut nazi. L'enquête ouverte par le parquet a mené le jeune homme à faire l'objet d'une citation à comparaître. L'audience d'introduction est prévue pour début janvier 2021. (Belga)

Le jeune homme, accompagné d'une dizaine d'autres membres de la section flamande du groupe d'extrême droite Right Wing Resistance, a visité l'ancien fort militaire de Breendonk durant l'été 2019. Ce fort, situé dans la localité éponyme, a été utilisé comme camp de concentration par l'occupant allemand durant la Seconde Guerre mondiale. C'est dans le 'casino', une salle du camp qui servait de réfectoire aux nazis, sous la croix gammée et l'inscription "Meine Ehre heisst Treue" (Mon honneur s'appelle fidélité, devise SS) que le fils de Rob Verreycken, entre autres, a réalisé le salut nazi. L'enquête ouverte par le parquet a mené le jeune homme à faire l'objet d'une citation à comparaître. L'audience d'introduction est prévue pour début janvier 2021. (Belga)