Said Hakimi est le frère de Farid Hakimi, considéré comme "le cerveau" de l'affaires des attaques à mains armées qui ont eu lieu chez des particuliers en Hainaut et dans le Brabant wallon. Ce dossier a été baptisé par la presse "l'affaire Pauwels", en raison de l'implication présumée de l'animateur de RTL dans un seul fait. La semaine dernière, Said Hakimi a comparu sous bracelet électronique devant la chambre des mises en accusation qui devait statuer sur la légalité de l'enquête menée par un policier qui a entretenu une relation avec la compagne d'un autre inculpé, Marwan Hammouda. Un arrêt devait être rendu mardi mais rien n'a filtré de l'audience qui s'est déroulée à huis clos. Lundi, Said Hakimi a été interpellé dans le cadre d'une vaste perquisition lancée en matinée dans la région montoise. Il a été inculpé dans le cadre d'un trafic de produits stupéfiants. De plus, il n'aurait pas respecté le couvre-feu imposé par la chambre du conseil. (Belga)